Sans commentaire

no-comment

Oazar a un peu plus d’un an, et culmine déjà à 150 visiteurs quotidiens. J’ai pu changer de voiture et Didier a grossi. Pourtant, nous sommes frustrés. Nous avons rarement droit à vos commentaires.

Négatif

Sinistre - cette illustration ne peut pas être utilisée par La nouvelle république du Centre Ouest

Pour annoncer une expo organisée par la Nouvelle République du Centre Ouest, nous avons utilisé en illustration quelques photos tirées du site Internet de ce quotidien. Quelques jours après la mise en ligne de l’article, le service juridique du journal nous a contacté par email pour nous accuser d’utilisation frauduleuse, …

Lire la suite

100

100

Jusqu’ici on savait que 100 est la somme des neuf premiers nombres premiers (2 + 3 + 5 + 7 + 11 + 13 + 17 + 19 + 23 = 100), la température d’ébullition de l’eau, le numéro atomique du fermium et que, précédé d’un E, 100 est un …

Lire la suite

Béni soit notre parrain !

Photo Didier Laget

Hosannah au plus haut du Web, notre prière a été entendue ! Six parrains potentiels se sont manifestés pour nous aider à faire tourner notre blog « Tourangeau mais pas que ». Comme nous ne voulions pas transformer cette page en écran publicitaire, nous n’en avons sélectionné qu’un. Et ça …

Lire la suite

Help !

Photo Didier Laget

C’est bien beau de se lancer dans la création d’un blog. Seulement, il faut tenir la distance. Avec Didier, nous avons mille projets pour faire rayonner la Touraine aux quatre coins du web, nous avons de nombreux restaurants en ligne de mire, des tas de concerts qui nous tentent, mais …

Lire la suite

Trois mois

Anniversiare 3 mois

Hou la la la, mon Dieu mon Dieu, comme le temps passe vite. 3 mois, voilà 3 mois, j’ai failli dire jour pour jour, que ce blog existe. Au départ pari un peu fou de deux aventuriers des temps modernes, Oazar est devenu rapidement la lecture incontournable des acteurs économiques …

Lire la suite

Ta da da !

Voilà, ça y-est, voici le premier billet de ce blog. Avec une ambition: au moins publier un billet toutes les heures, même la nuit. Ça va être passionnant. On vous dit de quoi on parlera dans une heure, dans le prochain billet !