Extension du domaine des bracelets

bracelets-IMG_8279On connaît un type qui travaille des choses dont on n’avait même pas entendu parler, ni dans Pirate des Caraïbes, ni dans Breaking Bad: Obsidienne, Mokaïte, Onyx, sterling silver, résine de cinabre, Heishi en os, en porcelaine ou en coquillage, Labradorite, Cornaline, Pyrite, Hématite, Jaspe Picasso, Agate Botswana, Jade, Péridot, Turquoise, Grenat, « Mac » glass beads…

Et on ne parle pas d’un chef tourangeau, mais d’un créateur de bijoux.

En fait un créateur de bracelets uniques que vous pouvez acheter sur cette boutique en ligne: Fairytools, dont on vous donne l’adresse dans le cadre de notre rubrique copinage et parce qu’on aime bien ce qu’il fait. Les prix sont très sympas (comme on dit dans les réclames) ce qui fait que vous pourrez en acheter un pour vous et un pour votre valentine ou tin selon vos préférences. Même si la Saint Valentin c’est dans 6 mois!

Vous appréciez le titre de ce billet, il est le résultat d’un long brainstorming accompagné de tartines de rillettes et de quelques verres de Bourgueil, ce qui prouve bien que la combinaison des deux est un superbe stimulant pour le cerveau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *