Fête au Château du Plessis

Il y a quelque jours le Château du Plessis accueillait l’inauguration des Photofolies en Touraine 2012, le lancement de la saison de la Compagnie Cano Lopez, une exposition de Pierre Fuentes et une autre de KCO. Il s’y est passé un truc magique.
C’est la crise, on coupe les subvention à la culture, il faisait froid, il pleuvait et pourtant ce fut la fête, ça a commencé avec un buffet de sushis d’enfer, avec des vins de la joie, puis c’est très vite monté en température avec le flamenco enflammé de la Compania Torre et le funk calorifère de Funktrauma. Le plus dur était de ne pas chopper la crève en passant de la salle de concert brûlante aux tentes frigorifiées à l’extérieur où les tables étaient occupés par une foule volubile qui dévorait des tapas arrosés d’un peu plus de vin de la joie. Je dis bravo, bravo et bravo.

C’est certain si vous n’y étiez pas ça ne sert à rien que je vous raconte tous ça, vous n’avez plus que vos yeux pour pleurer. Mais voilà, moi j’y étais. Ta da da !

Un commentaire

  1. soirée flamenco , c’est nul ! d’ailleurs , je n’aime pas l’espagne , des fainéants , on y mange mal , on boit du n’importe quoi , ils profitent de l’europe , ils ne pensent qu’à faire la sieste (les magasins n’ouvrent quà 16h00 !!! ) ; et ils envoient des légumes avec des bactéries chez nous en allemagne par exemple …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *