L’avenir gourmand

Lycée Albert Bayet - Photo Didier Laget
J’entends parler depuis ma jeunesse de la bonne réputation de « L’atout cœur », le restaurant du lycée Albert Bayet, sans l’avoir testé moi-même. Il s’agissait d’y remédier.

J’ai donc expressément demandé à Didier de m’y inviter. Après avoir renâclé un peu, celui-ci a été séduit par mes deux arguments conjugués : la fraîcheur des futurs professionnels et le légendaire rapport qualité/prix.

Un lundi, à midi pile, nous étions donc devant la porte de ce « restaurant d’application » pour profiter du seul et unique service, dévorés de curiosité. Je passe sur le décor, un peu « cantine de luxe », pour complimenter la jeunesse qui y évolue.

Nous avons été conquis par les graines de maîtres d’hôtel et leur service attendrissant et appliqué, ainsi que par les cuisiniers en herbe et leur coup de patte déjà très sûr. Le menu du jour était parfait, de l’entrée au dessert : un délicat « potage cultivateur » aux petits dés de légumes, une côte de veau normande digne d’une mamie du côté de Cabourg, une belle assiette de fromages, et enfin une tarte fine aux pommes et sa glace vanille absolument divine. Total avec deux verres de Quincy chacun et deux cafés : 36 €. Allez, place aux jeunes.

Ouvert tous les jours du lundi au vendredi le midi, le mardi soir, sauf vacances scolaires et stages.
Dernière prise de commande : Midi 12h30 – Soir 19h30
Réservation, du lundi au vendredi, de 9h30 à 14h30
Tel : 02.47.77.12.39

2 commentaires

  1. Et oui, c’est une adresse avec un bon rapport qualité prix, mais il faut vraiment réserver car elle a sa petite réputation. Ce n’est pas toujours régulier en prestation car il ne faut pas oublier que c’est avant tout une école grandeur nature et parfois il y a des ratés ! C’est le jeu ma pauv’ Lucette. Nous n’avions pas eu le droit de faire la promotion de la partie restaurant dans notre dernière édition du guide Le p’tit Jacques (règlement) mais nous avions consacré plusieurs pages à la formation à ces durs métiers de la restauration.
    La tarte fine aux pommes a l’air bien bonne…

  2. Vous avez raison, cher Jérôme, de souligner l’irrégularité intrinsèque des prestations. Comme à son habitude, oazar a été positif de A à Z. Vous évoquez également un célèbre guide tourangeau… Quelle coïncidence ! Un petit billet sera bientôt en ligne à son sujet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *