Le ghetto du Guetta

Photo Copyright Seeed
De retour de Berlin, dans le train de Roissy CDG à St Pierre, j’écoute de la musique sur mon mac en travaillant, en tendant mon ticket au contrôleur je débranche mon casque par accident, on entend Peter Fox chanter “Haus am See” .

Mon voisin que je vais appeler Raymond Rillons ” Vous écoutez de la musique Allemande”
Moi “Oui, Peter Fox, vous connaissez?”
“Non, j’aime pas trop la musique allemande”
“Ah bon? Qu’est-ce que vous avez écouté”
“Oh, comme tout le monde… Tokio Hotel… Heu… Scorpion… Heu…”
En rigolant je suggère “Nina Hagen?”
“Ah oui, Nina Hagen. En fait, je suis plutôt branché electro, clubbing, tout ça… alors vous savez…”
“Justement vous devriez au moins connaitre Paul Kalkebrenner.”
“Non, il est allemand?”
“Oui, c’est lui qui a fait la musique de “Berlin Calling”
“C’est vrai qu’avec un nom pareil j’aurais du m’en douter”
“Oui, c’est sûr”
Je suis en train de remettre mon casque quand je l’entends qui dit “Je suis plutôt festif, Ibiza… Tout ça”
“Laissez moi deviner, David Guetta par exemple”
“Oui, j’adore Little Bad Girl”
Je remets mon casque.

C’est la première fois que je rencontre quelqu’un aimant l’electro qui ne connait pas la scène Allemande, Paul et son frère Fritz Kalkebrenner, Ellen Allien, Dirty Doering, Apparat, Sven Väth, Tiefschwarz, Moderat, Ben Klock, Stabil Elite, Eva BE, Jazzanova, et j’arrête avec deux labels BPitch Control et Sonarkollektiv. Depuis 2000, c’est sans doute en Allemagne, particulièrement à Berlin, que se créée le son le plus intéressant et le plus novateur.

Alors Raymond Rillons, voici une petite sélection de musique allemande pour t’ouvrir un peu les oreilles et te permettre de sortir de ton Guetta.

De vrais morceaux de Berlin dans le Facing The Sun de Fritz Kalkbrenner.

De vrais Berlinois dans la version de « I would » par Dirty Doering, tournée pour le Bar 25 (qui n’est malheureusement plus de puis 2011.)

Titre très puissant de Peter Fox : Alles neu.

Reprise poilue de Wonderful Life par Seeed

11 commentaires

  1. excellente la reprise de SEEED

  2. la mercos du début (Seeed) me rappelle quelque chose…

  3. Michel Parpaings

    Oui, Thierry, c’est bien la même benz. Celle dans laquelle nous passions miraculeusement inaperçus

  4. Une benz et avec laquelle j’ai termine a 4 heures du matin dans un fosse chambraysien…

  5. Ha oui, je me souviens, je me suis fais trimballer une fois dedans 🙂

  6. Ich bin (k)ein berliner aber ich trouve que c’est du beau dubon dubonnet !
    Mon deezer vous deez merci ! (ou vielen danke!)

    (Didier, quelques 30 piges après m’avoir fait découvrir Kraftwerk alors que mon walkman usait ses tetes de lecture sur 99 Luftballoons, la boucle est bouclée.)

    Lionel

  7. @Lionel, je vois pas de quoi tu parles, j’ai pas 30 ans !

    • Au temps pour moi, je pensais que tu les avais fêtés la semaine dernière. Mon half-zheimer a encore frappé.

  8. Au fait jeune trentenaire qui jouait du DX7 debout, j’espère que tu n’as pas raté la homepage Google du jour et sa petite émulation de mini Moog ?

  9. Merci merci, c’est excellent, kalkbrenner, je découvre (par hasard, encore mieux !) et c’est excellent !! merci merci !! (et les autres aussi, mais kalkbrenner…. ahhhh!)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *