Rue Guy Schladeck

sol-rue-guy-schladeck Photo Didier LagetJe parie que vous ne regardez même plus le sol de la rue Guy Schladeck.

Moi si.

5 commentaires

  1. Bien sûr que si je regarde le sol de la rue Guy Machin, d’autant qu’elle portait autrefois le nom de rue du Général de gaulle, et que je regrette amèrement qu’on l’ait rebaptisé du nom de ce poète tourangeau inepte. Souvenez-vous de ces pauvres vers :
    « Loire, ho Loire,
    étale et flasque,
    Loire, Ho Loire
    J’en ai ma claque… »

  2. Guy Schladeck, n’était pas que poète, c’était aussi un grand photographe et en tout cas il n’a jamais écris le poème que vous citez.

  3. Bien sûr que si il l’a écrit. Je vous invite à vous reporter au recueil intitulé « Touraine, ça va bien un moment », paru en 1912 chez les « Editions du Morne Coteau ». En page 702, vous trouverez ces vers dans le poème « Voir la Loire et boire ».

  4. Un faux wikipedia, rédigé par un cupide ayant droit

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *