Procurer, Voter, Ubiquiter

carte-electorale photo Didier LagetJe suis assez balèze, je serai à l’étranger le 22 avril et le 6 mai. Pourtant je vais voter. C’est bien pour ça que je suis balèze et que j’ubiquite.

Pour être balèze, c’est simple, c’est gratuit et ça prends 10 minutes à tout casser. Prenez votre carte d’identité et rendez-vous dans un commissariat où vous remplirez un formulaire dont vous remettrez une partie à la personne qui votera pour vous. Elle doit vivre dans la même circonscription que vous et vous devrez renseigner son adresse et sa date de naissance.

C’est facile et ça marche quelque soit la raison qui vous empêche d’être présent.

Si remplir votre devoir de citoyen n’est pas une motivation suffisante, allez aux Sables d’Ollone. Pour deux nuits achetées, l’Office de Tourisme offre la 3ème contre une attestation de vote par procuration. Les détails ici.
Valable pour les élections du 2 avril, 6 mai, 10 et 17 juin.

Un commentaire

  1. Même si c’est par procuration, voter permet d’ouvrir sa gueule. Je pense que quiconque n’aura pas voté, n’aura pas à se plaindre pour les cinq prochaines années. Ne pas voter c »est accepter ce qui arrive et ne pas avoir le droit de juger alors que l’on nous à permis d’avoir un choix.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *