Touraine printanieuse

printemps photo copyright Didier LagetPas doute le printemps arrive, ça me rappelle ce poème du grand Guy Schladeck : « Touraine printanieuse »

Touraine printanieuse

Les températures montent aux arbres,
Pas de doute ce matin, le mutin printemps,
ne nous laisse pas de marbre.
Oh my god, je suis content content.

Sur les bords de Loire, la girole carnasse
Dans le ciel, les gerboises grivoisent
Même le trammar remue sa carcasse
Et les châteaux amboisent.

Le pigrose pond ses rillettes
La manucure abreuve nos rillons
Et le lys de la Vallette
se parfum au Turon

Ah dame nature, comment ton spectacle toujours renouvelé
enchante mes narines agnostiques et mes papilles dilatées.

Tiré de son recueil « Abscon turon »

Pour info Guy Schladeck est mort en Touraine un mois de mars tout comme Alain Bashung et Claude François, je suis écœuré qu’on ne parle que de ce dernier.

Un commentaire

  1. Je suis aussi content, oh my god !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *