Messages aux chefs qui veulent avoir une étoile suplémentaire au Michelin

Romain-Mahi-L-huitre-de-Cancale - Photo Didier Laget

Romain Mahi – L’huitre de Cancale

Si votre restaurant n’a pas d’étoile, une étoile ou deux étoiles, lisez plus loin. S’il en a déjà trois, ce billet ne vous intéressera pas.(ça marche aussi avec les macarons)

Récemment, nous dégustions une délicieuse huître de Cancale signée Ayumi Sugiyama et Romain Mahi et quelques mois après leur restaurant Accents Bourse obtient une première étoile.

En mars 2018 nous mangions chez Gaëtan Evrard et dans les mois qui suivirent il obtint sa première étoile.

En décembre 2011 nous déjeunions chez Olivier Arlot, dans les mois qui suivirent il obtint sa première étoile.

Vous voyez sans doute où nous voulons en venir, alors voici ce que nous vous proposons, invitez-nous pour un dîner ou un déjeuner, nous en parlons dans le blog, et attendez vous à recevoir votre prochaine étoile.

Vous ne risquez rien. Pour vous, l’investissement est minime, et vous augmentez vos chances d’avoir une première étoile ou une étoile de plus, et si ça ne marche pas le premier coup, vous pouvez toujours nous inviter de nouveau, c’est vraiment une situation win-win.

Allez, on attend vos invitations.

PS:
On est aussi très efficace pour le retour immédiat de l’être aimé au foyer, le désenvoûtement, l’attraction de clientèle pour les vendeurs, la protection contre les ennemies…

Un commentaire

  1. Bande d’escrocs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *