Balzacienne du bonheur

La BalzacienneVous êtes gourmand? Alors cette exclu va vous ravir!

La Balzacienne, cette délicieuse tarte au Saint-Maure, n’a à peine quelques mois qu’elle va avoir une petite sœur, une nouvelle Balzacienne, que nous avons goûté pour vous et qui, à notre avis éclairé et reconnu des instance les plus gastronomiques, va faire un carton pour Noël.

En la regardant rapidement, on pense qu’elle ressemble comme deux lys dans la vallée, à sa soeur ainée. Pourtant au deuxième regard, on voit que les amandes ont été remplacées par des pistaches, en la goûtant, à la place de la marmelade d’orange, on sent la confiture de coings qui éclaire chaque bouchée. Et, suprême idée, apparaissent en son cœur, de généreux morceaux de rillons dont la texture se marie parfaitement avec le Sainte-Maure AOP.

Des rillons dans la Balzacienne

Il suffit de lire le paragraphe ci-dessus, dont on nous dit que Balzac aurait pu l’écrire, pour comprendre que nous l’avons dévorée sans nous faire prier. Et si vous vous demandez comment placer une telle tarte dans un repas, nous vous dirons que nous l’avons dégusté toute seule, accompagnés d’une sublime bouteille de Provignage 2015, de chez Marionnet, mais qu’elle doit aussi se sentir bien avec une petite salade de mesclun.

la-Balzacienne-et-une-bouteille-de-provignage

Cette Balzacienne et en vente chez ses créateurs: Joël Legendre, Boulanger – 185 Avenue de Grammont à Tours et Thierry Cartereau, La Montagne aux Fromages – Halles de Tours. Thierry Cartereau dont nous avons goûté un plateau de fromages inoubliable, accompagné d’un Saké Kirin Jijoshu Vintage il y a quelques mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *