Le Comté des Fromages du Moulin

comté Photo Didier Laget

Un peu friable, délicieusement parfumé, salé pile poil, croustillant, mais qui finit par fondre dans la bouche : mon Comté 30 mois d’affinage, je le mange comme du gâteau. Sans pain. C’est ce que j’ai fait à midi. Une copine que nous avions invitée à déjeuner poussait des petits cris…

Lire la suite